Juste à temps

Juste-à-temps

Juste-à-temps

    Le juste à temps est une méthode d’approvisionnement qui consiste à se faire livrer les matières ou produits au moment exact du besoin pour une utilisation directe. Son but principal repose essentiellement sur la volonté de :

  • Réduire les coûts logistiques d’approvisionnement, de production et de distribution, avec un intérêt particulier sur les coûts liés à la gestion des magasins rependus le long de la chaîne logistique.
  • Eviter toute forme de gaspillage.  Le stockage de produits n’est pas sans risques (pertes, détournement, désuétude). Avoir à gérer peu ou pas de stocks allège profondément la gestion.
  • Réduire les stocks de matières et les stocks de produits finis à travers une planification rigoureuse des approvisionnements et la mise sur pieds de programmes de livraisons (dates et quantités à livrer pour chaque référence). D’une part, cela diminue l’immobilisation des capitaux et les risques d’invendus.
  • Réduire les stocks de production. Dans la chaîne de fabrication, la production d’un composant est déclenchée par une commande de l’atelier suivant. l’article produit doit parvenir à celui qui va l’utiliser juste au moment où il en a besoin. On parle alors de production par flux tendus ou flux tirés ;
  • Réduire les défauts  de fabrication, les rebuts et assurer la fabrication des produits de meilleure qualité. Le stockage peut faire perdre certaines propriétés essentielle des matières et consommables. Par ailleurs, la fabrication par petite quantité permet de mieux effectuer le contrôle sur ce que l’on produit. Ce procédé a pour effet immédiat la réduction des coûts de reprise ou de retouche. Un nombre réduit de retouches génère des économies en matières et composants.

    D’après la logique du juste à temps, les stocks intermédiaires sont voués à disparaître. Une forme d’application rigoureuse de cette théorie existe en gestion de la production. Il s’agit du juste à temps par étiquettes plus connue comme la méthode du Kanban.

A- Les exigences du juste à temps
La mise en pratique de la méthode juste à temps ne se décide pas par une seule partie. C’est le résultat d’un accord préalablement passé entre partenaires d’une même filière. Une fois les mécanismes d’échange définis et structurés entre le fournisseur et le client, il revient à chacun d’obéir à certaines exigences :

Le client, initiateur du processus doit :

  • Faire une estimation appropriée des besoins futurs et effectuer un calibrage juste des lots de commande. Les quantités reçues lors d’une livraison doivent impérativement couvrir la période d’attente de la prochaine livraison ;
  • Choisir des sources d’approvisionnement géographiquement peu éloignées. Les incertitudes et les coûts d’approvisionnement s’en trouvent réduits ;
  • Définir et choisir un réseau de transport fiable, flexible et peu onéreux. Il faut avoir à ce niveau, une vision globale de ce que chaque combinaison des moyens de transport représente en termes de coût ;
  • Transmettre des données fiables aux fournisseurs. Dès réception, ces dernières sont intégrées dans le planning de production. C’est une garantie de vente pour le fournisseur qu’il serait inapproprié de modifier car l’impact sur son activité serait important.

Le fournisseur garant de la régularité du processus doit :

  • Respecter strictement le programme des livraisons. Si les délais ne sont pas respectés, l’activité du client, mais aussi de celle des clients du client peut en souffrir. C’est donc plusieurs maillons d’une chaîne en aval qui sont exposés ;
  • Avoir des horaires de travail assez flexibles. Malgré les prévisions et le programme des livraisons préétablis, il doit se maintenir dans des conditions qui permettent de surmonter toute variation d’activité ;
  • Assurer le fonctionnement régulier de ses unités de production en appliquant une gestion rigoureuse de la maintenance préventive. Le risque qu’un arrêt de la production bouleverse tout le programme des livraisons est à prévoir.

B- Les faiblesses du juste à temps :
Le juste à temps impose un nombre élevé de commandes en lots de petite quantité. Si d’une manière cela réduit les coûts de stockage, il ne faut pas perdre de vue que les coûts d’acquisition des stocks évoluent de façon croissante avec le nombre de commandes. Il faut dont faire un calcul juste de la taille du lot optimal pour chaque référence.

C- Comment contourner les faiblesses du juste à temps ?
Partager les risques et les coûts engendrés par les stocks constitués auprès du fournisseur  et vérifier régulièrement la disponibilité des produits. Cette forme d’adaptation des entreprises a créé différents modes de gestion collaborative des stocks. L’externalisation de la gestion des stocks présente cependant des inconvénients qu’il faut prendre en compte;

      Ne pas soumettre la totalité des approvisionnements à la méthode Juste à temps, mais juste les références dont le coût global de gestion du stock est considérable. La méthode de Pareto et l’analyse ABC sont deux moyens disponibles pour différencier de tels articles ;

Réduire le risque en prévoyant des sources d’approvisionnement alternatives dans le cas ou le fournisseur principal serait défaillant ; ou constituer simplement un stock de sécurité. De telles mesures montrent bien à quel point il est difficile de faire du zéro stock absolu.

La méthode du juste à temps n’est pas exclusive aux méthodes traditionnelles d’approvisionnement. Il n’est pas rare de les voir cohabiter dans le même système logistique. Cette méthode demeure un choix et non une obligation aux yeux de celui qui voudrait l’adopter. Se focaliser sur les seuls avantages économiques qu’elle procure serait un danger. Car à coté de ces derniers, il existe un certain nombre d’exigences et de contraintes financières qui ne sont pas toujours faciles à respecter.

  • Reformes profondes dans la structure des organisations,
  • Facteur humain : changement des comportements, des mentalités et adhésion des hommes
  • Facteurs incontrôlables : environnement socio économique, stabilité et fiabilité des transports

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>